Lasaâd Metoui – Le Pinceau Ivre

Exposition à l’Institut du monde arabe

ATIC se développe et innove en devenant mécène, pour soutenir l’exposition de Lassaâd Metoui, qui a lieu du 11 avril au 30 septembre 2018 à l’Institut du monde arabe à Paris.

 

ATIC, mécène : une évidence

Le lien entre l’art et l’architecture est indéniable. Ils sont tous deux des marques dans la mémoire des peuples. Ils s’inspirent des besoins et des idées des Hommes et mènent une réflexion sur l’espace, la lumière, les volumes, les matériaux…

ATIC porte des valeurs artistiques fortes, avec de vraies convictions. Ses projets sont conçues comme des œuvres d’arts intégrant une dimension écologique importante avec comme colonne vertébrale l’innovation et l’humain. Et parce qu’elle a envie d’aller plus loin dans ce rapport art et architecture, elle se lance aujourd’hui tout naturellement dans le mécénat.

C’est avec curiosité, écoute et conviction qu’ATIC se lance dans un premier partenariat, avec Lassaâd Metoui. En effet, séduite par son œuvre, par son Humanité et son humilité, la société souhaite accompagner et soutenir cet artiste dans le partage de son art, de ses valeurs, de son message, de sa culture.

Lassaâd Metoui, Maître dans sa discipline

Lassaâd Metoui est un artiste plasticien, spécialisé en calligraphie.

Né en 1963 à Gabès, en Tunisie, Lassaâd Metoui découvre l’art de la calligraphie à 5 ans, façonne un livre de mots et dessins à la Chinoise à seulement 8 ans.

À l’âge de 16 ans et durant 6 années, il étudie l’art et la calligraphie à l’École des Beaux-Arts de Gabès au contact de Grands Maîtres (Abbas Taba, Jalali, Salah Jemni). Il poursuit sa formation à Nantes en Histoire de l’art, puis dans des établissements prestigieux tels que l’École du Louvre, l’École Normale Supérieure des Beaux-Arts et l’Université Paris I-Sorbonne.

C’est un avant-gardiste dans l’expression de son art. Sa pratique extraordinaire s’exprime de différentes manières et s’inspire de nombreux Maîtres tels que Picasso, Matisse, Delacroix. Il puise dans la richesse des arts rencontrés (classiques, contemporains, occidentaux, africains, orientaux et philosophiques) pour créer son art. Il n’hésite pas à utiliser des supports et instruments hors normes (le plus grand Calame, un pinceau de 80 cm…). Au cours de plusieurs expositions, il a réalisé des œuvres monumentales notamment lors de sa performance au British Museum de Londres en 2006, à la Nuit Blanche de Shangai et à Sao Paulo.

Sa vision non réductrice de l’art, sa soif de savoir, sa curiosité et le bonheur qu’il trouve à s’ouvrir à d’autres cultures lui permettent de réaliser, en collaboration avec de nombreux auteurs une quarantaine d’ouvrages, de transmettre ses connaissances à travers l’enseignement en Europe et dans de nombreux pays du Maghreb.

Au travers de l’exposition Le Pinceau Ivre, Carte Blanche à Lassaâd Metoui, l’Institut du monde arabe livre à l’artiste un espace pour laisser sa créativité échanger avec les différentes collections du musée, et montrer que la calligraphie peut s’éloigner de la discipline traditionnelle pour devenir un art moderne.

Exposition « Le pinceau ivre » – Carte blanche à Lassaâd Metoui

Du 11 avril 2018 au 30 septembre 2018

 

Institut du monde arabe

1 Rue des Fossés Saint-Bernard, 75005 Paris

www.imarabe.org/fr/expositions/le-pinceau-ivre