Grande Mosquée de Paris – Couverture du patio

Couverture du patio central

Paris / 75

Maîtrise d’ouvrage : Société des Habous et des Lieux Saints de l’Islam
Adresse : 2 place du Puits de l’Ermite – 75005 PARIS
Mission : BASE & OPC
Livraison : 2012

Construite en 1926 dans un style hispano-mauresque, la Grande Mosquée de Paris est un lieu emblématique de la capitale.

En 2011, soucieuse de la qualité de l’accueil, la Grande Mosquée décide la construction d’une couverture amovible pour protéger son patio central en cas d’intempéries. En effet, les fidèles étant de plus en plus nombreux, ils sont parfois amenés à se réunir dans le patio lors des prières. Seulement voilà, celui-ci n’est pas protégé les jours de pluie. D’où l’importance de trouver une solution.

Le bâtiment étant classé Monument Historique (depuis 1986), cette toiture devait remplir des conditions strictes. Il s’agissait d’innover tout en respectant l’harmonie de l’ensemble. C’est ainsi qu’en 2012, la Mosquée se dote d’une couverture amovible de 29 mètres de long sur 20 mètres de large, invisible une fois repliée.

Francis Dubois explique : « Il a fallu créer une couverture qui, ouverte, serait la moins visible possible. Chercher à dissimuler ce qu’on construit : c’est un défi original pour un architecte. »

Un respect absolu du site

Tout dans le patio évoque l’architecture islamique traditionnelle, de la grande vasque centrale (dédiée aux ablutions) aux zelliges, ces carreaux de ciment assemblés en mosaïques multicolores qui ornent les murs.

Afin de ne pas altérer la ligne architecturale du bâtiment et respecter au maximum ce lieu historique, ATIC Architectes et son partenaire AIA Ingénierie travaillent pendant cinq ans en étroite concertation avec la Ville de Paris et la Direction régionale des affaires culturelles pour mettre au point cette toiture.

Le résultat ? Une couverture totalement invisible une fois repliée, et un escamotage à la fois élégant et discret.

Jean-Marc Marion, ingénieur Structure Complexe sur le projet, explique : «Nous avons conçu le principe d’installation de la toiture et son principe d’ouverture et de fermeture en cherchant à être aussi peu invasifs que possible, tant au niveau de l’existant que du visuel. Ainsi, seules de très légères modifications ont été apportées au bâtiment d’origine pour permettre le repli des arcs, et ceux-ci, une fois abaissés, sont quasiment invisibles».

Une prouesse technique, facile d’utilisation

Dans le détail, le dispositif mobile s’appuie sur une structure métallo-textile, qui permet de couvrir les 450 m2 du patio en une vingtaine de minutes.

Les deux parties de cette structure, se repliant sur les côtés nord et sud du patio, sont composées chacune d’un arc motorisé qui entraine des arcs courants. Les deux arcs se rejoignent au centre, fermant ainsi la couverture. Celle-ci, reposant sur la structure, est réalisée dans un matériau composite qui permet à la fois une protection contre les intempéries et la chaleur, et qui favorise l’apport de lumière naturelle. Pour soutenir l’ensemble : des rails sont tenus par des poteaux, fixés dans le plancher de la terrasse.

L’ensemble de ces manœuvres se fait de façon automatique, à partir d’une armoire de commande électrique, et a été réfléchi pour être facile d’utilisation. «Le fonctionnement du système est simple, ce n’est pas plus difficile qu’un interrupteur électrique», témoigne ainsi Zoubir Salhi, Responsable des Services Généraux de la Mosquée de Paris au moment de la concrétisation du projet.

Pour en apprendre plus sur ce projet et ses spécificités, nous vous invitons à cliquer sur l’image ci-contre et à découvrir la vidéo réalisée par notre partenaire Serge Ferrari, qui est à l’origine de la technologie brevetée Précontraint, utilisée pour la partie souple du dispositif.